Symptômes grippe intestinale

Il existe divers signes qui permettent  d’identifier la grippe intestinale alors que certaines personnes atteintes de cette maladie ne présentent aucun symptôme. Cela  est du essentiellement à son corps qui est déjà protégé des virus responsable de la maladie.

Ainsi, une personne qui présente ces symptômes suivants est atteinte de la intestinale ou la gastro-entérite virale.

Les symptômes chez les enfants

Les enfants sont atteints de la grippe intestinale si ils on la diarrhée qui peuvent aller jusqu’à deux semaines. Ce signe ne peut se manifester qu’âpres  une semaine où il a une infection au niveau du tube digestif.

La grippe intestinale chez les enfants ou les nourrissons se manifeste par une diarrhée importante et aqueuse, qui persiste pendant une semaine. Le bébé ou l’enfant

De plus, les jeunes enfants peuvent également avoir une fièvre qui accompagne le vomissement et les nausées.

Ces symptômes sont plus visibles dans les cas des enfants ayant la gastro-entérite bactérienne.

Les petits enfants ou les nourrissons peuvent aussi  se déshydrater rapidement où le bébé perd du poids, la fréquence de l’urine diminue ou même, le bébé a une grande envie de boire de l’eau sans fin.

Les symptômes chez les adultes

Chez les adultes, la grippe intestinal se caractérise principalement par :

  • Les nausées et les vomissements : le malade a une nausée et vomi plusieurs fois dans la journée.
  • Le gonflement et des ballonnements abdominaux : en même temps, le malade peut avoir des douleurs au niveau de l’abdomen
  • Une perte d’appétit : la personne atteinte de la grippe intestinale présente un manque d’appétit,
  • La diarrhée aigüe : ce symptôme peut conduire le malade à une déshydratation qui est un signe de complication de la maladie. Ainsi, le patient doit être transféré de toute urgence à l’hôpital pour l’apaiser et également pour éviter que sa maladie ne s’aggrave de plus en plus,
  • La fatigue : ceci se présente dans le cas où la grippe intestinale est virale. Aussi, cette grippe provoque également des maux de gorge et aussi un rhume. Le malade perd la force de plus en plus et peut même incapable de faire un mouvement,
  • La fièvre : la température du malade est peu élevée. Dans le cas d’une grippe intestinale simple, la fièvre n’est pas assez importante et grave.  La fièvre est généralement due à l’infection que provoque le virus Norovirus.

Les symptômes de la grippe intestinale compliquée

La grippe intestinale ou la gastro-entérite se manifeste à travers ces symptômes mais il existe également des signes qui apparaissent en même temps et qui doivent être traités le plus tôt possible.

Ainsi, le malade peut :

  • Avoir grande envie de boire de l’eau, tout le temps. Ainsi, le patient ressent une sécheresse de la bouche. Bref, la grippe intestinale se présente par une soif excessive,
  • Avoir un vertige quand il est en mouvement, c’est-à-dire qu’il peut avoir un léger étourdissement  quand il se lève ou faits quelques pas. Il peut même avoir un vertige quand il se lève après un long moment au lit ou assis,
  • Avoir l’abdomen dur, gonflé et en même temps plus douloureux,
  • Avoir une forte fièvre : la hausse de la température du patient indique que la maladie se complique progressivement,
  • Avoir du sang dans les vomis et aussi dans les selles

Il est à noter que si la diarrhée persiste pendant plus de deux jours,  il est temps de consulter un médecin rapidement.

Tous ces symptômes ne sont plus ceux d’une grippe intestinale ou gastro-entérite ordinaire mais c’est le cas d’une grippe intestinale compliquée.

POURSUIVEZ VOTRE RECHERCHE D’INFORMATIONS:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *